L'ordre des architectes s'engage pour l'accessibilité

Parce que l'accessibilité est trop souvent traitée comme une question technique et juridique, au détriment d'une réflexion sur le confort d'usage, les architectes ont souhaité se rapprocher des usagers en engageant un dialogue avec les associations représentatives des personnes en situation de handicap.

Le 19 septembre 2012, leur ordre a formalisé cette démarche en signant avec l’APF, l’UNAPEI (1), l’UNISDA (2) et la CFPSAA (3) une charte d’engagement pour l'accessibilité, le confort d'usage et la conception universelle.

Cette charte prévoit la création de 26 comités régionaux d’accessibilité où siégeront architectes et associations. Ils serviront à faire émerger les bonnes pratiques et à les relayer sur l’ensemble du territoire, à développer une culture commune de l’accessibilité pour homogénéiser les représentations et à élaborer, d’ici 2013, des outils visant la qualité d’usage et la conception universelle pour les maîtres d’ouvrage et les professionnels de l’acte de bâtir.

«Le Corbusier disait que l'architecture est une tournure d'esprit, pas un métier.
Notre militantisme, c'est pareil», a dit Jean-Marie Barbier à l’occasion de la signature de cette charte.

La Charte est consultable ici
________________________
(1) Union nationale des associations de parents, des personnes handicapées mentales et de leurs amis
(2) Union nationale pour l’insertion sociale du déficient auditif
(3) Confédération française pour la promotion sociale des aveugles et amblyopes

Les commentaires sont fermés.