16 décembre 2013

Une personne handicapée qui s'était vu refuser l'accès à un bus demande justice

Un usager en fauteuil roulant, qui s'était vu refuser l'accès à un bus dans la métropole lilloise en janvier, a demandé le 10 décembre 2013 à la juridiction de proximité de Lille de condamner "symboliquement" le gestionnaire du réseau Transpole à un euro de dommages et intérêts.

Cet homme âgé de 46 ans, employé dans un centre d'aide par le travail (CAT) à Lys-les-Lannoy (Nord), près de Lille, s'était présenté le 22 janvier dernier en sortant de son travail à un arrêt de la commune, mais n'avait pu monter dans le bus au motif qu'une autre personne en fauteuil était déjà présente dans l'espace dédié...

..."M. Pouliquen prend quotidiennement l'autobus et jamais on ne lui a opposé cette règle qu'il découvre. C'était un épisode particulièrement humiliant", a déclaré l'avocat du demandeur, Me Norbert Clément. "Nous sommes obligés de vous saisir car nous voulons une décision de principe qui oblige Transpole à en finir avec 'Un fauteuil par bus', en finir avec ces brimades. (...) Un quota d'handicapés a été fixé par Transpole, un par bus. Nous ne pouvons que penser à la discrimination", a-t-il plaidé, citant un autre incident sur la même ligne de bus avec un collègue de travail de son client un mois plus tard...

Voir la suite sur Handicap.fr

10:50 Publié dans Accessibilité, Transport | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.